mercredi 19 septembre 2018

La vidéo comme support de communication pour sa bibliothèque

La vidéo est aujourd'hui le moyen le plus efficace de communiquer sur Internet : elle génère un engagement jusqu'à 10 fois supérieur à celui d'un autre contenu. Et si une image vaut mille mots, imaginez la puissance d'une vidéo !
Sur Youtube, Facebook, Instagram ou Twitter, en mode Booktube, reportage, coup de cœur, teasing d'atelier, conférence en live, boomerang, stop motion ou cinemagraph, sa déclinaison et ses usages semblent illimités.

Le Bibliopôle, Bibliothèque Départementale du Maine et Loire, propose à ses partenaires de travailler sur le potentiel de la vidéo comme outil de communication en bibliothèque, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont les 22 septembre et 04 octobre 2018 dont vous trouverez le support sous ce lien.

jeudi 6 septembre 2018

Retour d’animation : Tournoi Fortnite


Le 29 septembre 2018, le Cybercentre de Beaupréau en Mauges organisait un tournoi de jeux vidéo en soirée. En voici un petit retour d’expérience.
 
Lucas est (à nouveau) le vainqueur de ce second tournoi.
Responsables du projet :
Ce projet a été réalisé dans le cadre des activités de l’été du Cybercentre. Il a été proposé et animé par Romain Guérif, assisté de Bruno Méraut.

Contexte de l’action :
Pour la fin de l’été, l’équipe d’animateurs souhaitait mettre en place une activité festive et ouverte à tous. Le jeu Fortnite est à la mode auprès d’un grand public aujourd’hui, principalement d’adolescents et avait donc un potentiel à créer de l’engouement.

Objectifs de l’action :
L’objectif dans un premier temps était de faire du Cybercentre un espace de jeu et de détente pour les jeunes, afin de les amener par la suite vers des activités de création numérique et d’ouverture à l’esprit critique.
Il avait aussi pour but de mettre le jeune dans un esprit de compétition, de respect de l’autre et en même temps de responsabilisation, via le rôle des arbitres.
 
Le "Bracket" du tournoi
Définition de l’action :
Au Cybercentre, le jeu Fortnite est installé sur 6 postes.
Le tournoi était sur inscription obligatoire et limité à 12 personnes.
L’action a débutée par la création d’un arbre de tournois à 12 entrées.
En attribuant à chacun un numéro, un tirage au sort aléatoire a été effectué pour les placer dans les différentes cases de l’arbre du tournoi.
Les matchs s’effectuaient en 1 contre 1 sur le terrain d’entrainement.
Des règles simples ont été mises en place pour avoir un bon déroulement de l’atelier:
·         La première personne à 5 points (définis par le nombre de mort qu’il inflige à l’adversaire) gagne le match
·         Obligation d’attendre que l’adversaire défait récupère son équipement de combat avant de réengager la confrontation.
·         Obligation de se retrouver ensemble sur une zone de combat précise (pour éviter que chaque match dure des heures).
·         Non-respect des règles ou tricheries interdites sous peine d’exclusion du tournoi.
Romain explique les règles
Plusieurs matchs étaient joués simultanément mais il restait toujours 6 joueurs en attente. Pour les faire patienter et avoir un tournoi équitable (et les responsabiliser), nous leur demandions d’arbitrer les matchs. 
Le vainqueur  gagnait une adhésion gratuite au Cybercentre, d'une valeur de 15€.

Détails
Nombre d’enfants : 12
Tranche d'âge : 12-14
Durée de l’action : 3h

Lieu : Cybercentre de Beaupréau en Mauges
Moyens humains : 2 personnes, un animateur principal pour l’organisation et un autre pour encadrer les jeunes en attente.

Moyens matériel : 6 ordinateurs et une connexion Internet stable pour le tournoi, 1 ordinateur ou une console avec jeu multi-joueurs pour ceux qui attendent et qui n’arbitrent pas.

Évaluation : La soirée s’est déroulée dans de très bonnes conditions et a suscité l’enthousiasme des personnes inscrites. Seuls les premiers retirés de l’arbre sont ressortis avec un peu de frustration.
 
Le tournoi bat son plein
Avantages, limites de l’action :
 -       Avantages :
Les jeunes ont pris à cœur leur rôle d’arbitre s’y sont bien investis, jusqu’à la fin et l’ambiance de toute la soirée a été très respectueuse et agréable.
La soirée a également permis d’échanger avec les parents des jeunes présents, venus déposer et récupérer leurs enfants, autour des jeux vidéo et des différentes activités de l’espace.

-       Limites :
La principale limite était la qualité et la stabilité de la connexion Internet, qui menait souvent à des déconnexions des joueurs. Ils devaient alors relancer une partie et perdaient donc un peu de temps quant à la récupération d'équipement. Cependant, le compteur de point n’était pas remis à 0 avec la partie.
L’autre limite fut l’attribution des points : en fonction du style de jeu des joueurs, les parties étaient plus ou moins longues. Le score demandé pour gagner un match passa donc de 5 à 3 afin de fluidifier le déroulement de la soirée. Certaines contestations des jeunes ont été sur l’inégalité quant au style de jeu que nous leur demandions d’adopter pour finir une partie plus vite (sinon, nous y serions encore).

Texte rédigé par Romain Guérif et restructuré par Bruno Méraut.

samedi 25 août 2018

Des applications testées et approuvées


 
J'ai mis à jour récemment ma liste d'applications testées pour appareils mobiles Androïd et Apple dans le cadre de médiation numérique avec des tablettes.
Le résultat est disponible sur ce lien Google Sheet. Le format choisi n'est pas très esthétique, j'en conviens, mais pratique à actualiser, ce que j'essaierais de faire plus régulière. Une prochaine version, format web, est à l'étude.

Vous pouvez d'ores et déjà trier plus de 120 applications :
  • par genre : livre, créativité, jeu, pratique, divertissement
  • par type de médiation : libre, en petit groupe (1 tablette pour 4) ou en grand groupe (1 tablette avec vidéoprojection)
  • par public de prédilection : enfance, adolescent, adulte, tous
  • par budget : payant ou gratuit (avec ou sans publicités ou achats intégrés)
  • par store : Appstore ou Playstore (avec liens) ou, pour indication, navigateur, Steam, Windows Store ou même Switch
Les applications sont notées sur 10 par moi même, donc tout est complètement subjectif, ainsi que l'avis donné.
Pour chaque application, vous trouverez le site de l'éditeur ainsi que ceux vers les stores de celle ci.

Cette sélection est le fruit d'un travail de veille, grandement facilité par 
mes échanges, IRL ou en ligne avec des collègues médiateurs ou bibliothécaires



Comme j'ai forcément oublié de tester des applis absolument incontournables à vos yeux, je vous encourage très fortement à me les signaler afin de rectifier cette erreur :-)

Enjoy,

mercredi 27 juin 2018

La communication sur Internet : blogs et réseaux sociaux


Nous vivons tous aujourd'hui à l'ère de l'information et de la communication. A l'heure où n'importe qui peut créer et alimenter un site Internet, nous sommes surtout confronté à l'infobésité : une masse étouffante de sollicitation, de fake news, d'infotainment, ...

Surtout, pour l'organisme qui souhaite communiquer sur ses actions, son service, ses nouveautés, une communication efficace est primordiale. Mais comment sortir du lot, se différencier ? 

La Bibliothèque Départementale de Loire Atlantique propose à ses partenaires de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont les 28 et 29 juin 2018 dont vous trouverez le support sous ce lien.

mardi 12 juin 2018

L'offre numérique en bibliothèque


Liseuses, tablettes, jeux vidéo et offres dématérialisées sont devenues incontournables en bibliothèque. Mais comment choisir les services à proposer aux publics ? Comment cibler les besoins sur son territoire, les adapter efficacement à sa structure, selon ses moyens et les intégrer à son projet d'établissement ?

La Médiathèque Départementale de la Seine Maritime propose aux bibliothèques de son réseau de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont  les 14 et 15 juin 2018, dont vous trouverez le support sous ce lien.

jeudi 24 mai 2018

L'accompagnement du lecteur aux usages du numérique en bibliothèque


C'est un fait depuis maintenant quelques années : les missions des bibliothèques évoluent et la transformation de celles ci vers le troisième lieu semble bien ne pas être qu'un effet de mode, mais une voie pérenne face aux changements de la société actuelle, tournée vers le numérique.
Les bibliothécaires doivent aujourd'hui plus que jamais développer la lecture publique en étant des  acteurs de la littératie numérique : permettre l'accès des outils à tous et également entourer la bonne utilisation de ces outils.
Tablettes, liseuses, accès Internet  wifi, ordinateurs, consoles de jeux vidéo, fonds d'applications, logiciels et jeux font désormais partie des équipements réguliers en médiathèque.
Enfin, elles ont aujourd’hui pour mission de promouvoir l’accès aux ressources dématérialisées, via la mise en place et l’animation de portails de collections : films, musiques, ebooks.
C’est évidemment une évolution en profondeur du métier, mais si la route est parfois sinueuse, le défi est très motivant :-)

La délégation des Pays de la Loire du  CNFPT propose en mai et juin 2018 la formation intitulée "L'accompagnement du lecteur aux usages du numérique en bibliothèque" dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

Cette formation a déjà été proposée au CNFPT des Pays de la Loire à Angers en avril 2017. De nombreux liens ont depuis été actualisés ou rajoutés.

vendredi 20 avril 2018

La culture est elle soluble dans le numérique ?


Vidéo, musique, lecture, jeu : le numérique a transformé les pratiques culturelles en l'espace de 15 ans. La dématérialisation des supports, la démocratisation de l'accès aux ressources et la multiplication des sources d'information font que la connaissance est aujourd'hui à portée de tous.
Et pourtant.
Pourtant, nous ne sommes pas plus intelligents qu'avant. Pourtant, il n'y a pas plus d'amateurs de musique classique ou de connaisseurs des œuvres de Flaubert qu'au siècle dernier. La multiplication des supports culturels (le numérique est un support avant tout) n'a pas forcément acculturé les citoyens. Au contraire, certains ont même parfois le sentiment d'être devenu les esclaves d'un outil abêtissant.
Qu'en est il vraiment ? Et si un recul était nécessaire pour faire du numérique un outil efficace au service de la culture ?
Le 21 avril 2018, nous échangerons sur ces questions à la Médiathèque Victor Hugo à Chemillé en Anjou lors d'une conférence débat. Vous trouverez le support de cette conférence sous ce lien.