lundi 18 septembre 2017

Réaliser et monter un tutoriel vidéo


"Comment faire un nœud de cravate ?" est la requête la plus fréquente sur Google (on l'a tous cherché) et les tutoriels vidéo y répondant se comptent par dizaines.
Ces tutoriels existent pour tous les sujets (comment faire son lit, comment embrasser) et selon un récent article récent du journal Le Monde, reflètent nos difficultés existentielles.

Il faut dire que les moyens de création et de diffusion vidéo sont aujourd’hui facilement accessibles et exploitables par tous.
De leur côté, les formateurs se voient de plus en plus sollicités pour mettre en place des sessions de formation hybride de type classe inversée. Pour cela, ils doivent souvent créer de courtes capsules vidéos pédagogiques.

La recette pour réaliser un tutoriel vidéo efficace réside en 5 étapes de base :

  • une bonne préparation (une analyse des besoins, de l'audience, de l'objectif à atteindre)
  • une bonne mise en condition (un espace de travail dégagé, calme, un temps de mise en situation)
  • de bons outils matériels et logiciels (un micro externe pour le son, une bonne lumière et exit Movie Maker)
  • un montage épuré (sans trop d'effets ni de transitions) pour un rendu final d'une durée totale comprise entre 3 et 5 minutes
  • du dynamisme dans la présentation (parce qu'il est toujours plus agréable de regarder et d'écouter quelqu'un de jovial que quelqu'un qui s'ennuie)

Le CAFOC de Nantes propose aux formateurs de son réseau de s'initier à la réalisation et au montage d'un tutoriel vidéo le 20 septembre 2017 à Angers, dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mercredi 13 septembre 2017

Youtube en bibliothèque


Pourquoi Youtube ?

Youtube est aujourd'hui le troisième site le plus visité au monde et le second moteur de recherche le plus utilisé après Google. Il concentre à lui seul 61% des vidéos vues en ligne et 1 français sur 2 s'y connecte tous les jours.
Pourquoi ? Parce que tout se trouve sur Youtube : les clips, le sport, la comédie, les tutoriels pratiques. Du dernier clip de cet artiste indonésien néo-funk à la façon la plus sûre de réussir la tarte tatin.
Il ne faut pas nier non plus la grande dimension sociale du média : les vidéos s'y partagent, se likent ou de dislikent et se commentent parfois dans un orthographe approximatif.

Et en bibliothèque ?

Si toute la musique, les courts métrages et techniques se trouvent sur Youtube et que la plupart des français y sont connectés, pourquoi les bibliothèques y sont elles souvent absentes ?
Elles y ont pourtant toute légitimité :

  • Pour l'importance de leurs recommandations devant l'infobésité qui y règne (6 milliards d'heures de vidéo y sont déposés chaque mois) et l’algorithme de Youtube tend à favoriser les liens qui leur rapporte.
  • Pour diffuser leurs propres contenus en valorisant ses fonds, acquisitions et coups de cœur.
  • Pour éduquer les usagers à l'image, la vidéo, l'e-réputation et à la culture numérique !


La Bibliothèque Départementale de Seine et Marne propose aux bibliothèques du réseau de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont  le 14 septembre 2017, dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.


vendredi 1 septembre 2017

Pratiques numériques des jeunes et animation multimédia en médiathèque


Que font les jeunes sur Internet ?
Quels intérêts y trouvent ils ?
Pourquoi fréquentent ils les réseaux sociaux ? Lesquels et comment ?
Comment consomment ils des produits culturels (musique, vidéo, lecture) ?
D'ailleurs, les différents écrans sont ils (vraiment) nocifs ?

Quel est le rôle des bibliothèques dans l'éducation aux écrans ?
Doivent elles proposer des ressources numériques ? Lesquelles ?
Le jeu vidéo est il un produit culturel et a t'il sa place en bibliothèque ?
Les bibliothécaires doivent ils se transformer en animateurs et faire de leurs espaces des troisièmes lieux ?
Et puis... comment faire (re)venir les jeunes à la bibliothèque ????

Nous chercherons des réponses lors d'une formation CNFPT à Angers en septembre 2017, dont le support est consultable sous ce lien Google Drive.

Vous trouverez sous cet autre lien Google Drive :

  • Des exemples de fiches projets d'animations multimédia
  • Un exemple de descriptif de session d'animation
  • Un descriptif vierge
  • Un story board vierge
  • Un guide complet pour la création d'une machine à lire
  • Un tutoriel pour créer une borne d'arcade

mercredi 5 juillet 2017

Les jeux vidéo en bibliothèque

photo by Gamesingear (Own work) [CC BY-SA 3.0 ], via Wikimedia Commons


 Le cinéma a mis près de 100 ans à entrer dans les bibliothèques, le jeu vidéo n'a pas attendu aussi longtemps. De nombreuses initiatives en France ont effectivement lieu pour faire permettre l'accès à tous à cette forme de culture à part entière, en montrer la diversité, les qualités, comme la beauté parfois, la maîtrise d’exécution souvent et le plaisir tiré à y jouer, toujours.

La Médiathèque Diderot à Rezé (44) ouvrira en janvier 2018 un espace de type troisième lieu complémentaire aux espaces existants. Le jeu vidéo y trouvera naturellement sa place.
Afin d'aider l'équipe de la médiathèque à s'acculturer à "l'art vidéoludique", leur permettre d'être force de propositions et d’initiatives pour structurer cette offre, le CNFPT Pays de la Loire propose une journée de formation le 6 juillet 2017.

Au programme : découvrir les facettes des jeux vidéo et les moyens d'animer un fonds en bibliothèque. Les supports de cette formation se trouvent sous ce lien Google Drive.

mercredi 28 juin 2017

Proposer un accès Internet en bibliothèque

Proposer un accès Internet est généralement le premier  service numérique en bibliothèque. Mais avant de se lancer, il convient de se poser un certain nombre de questions :
  • Pourquoi, pour qui, avec quels objectifs ? A l'heure où 80% de la population a Internet à domicile et que parmi les 20% restants, certains font le choix de ne pas s'équiper.
  • Avec quel équipement, quels logiciels ?  Ordinateurs ou tablettes ? Accès wifi ou non ? Les contenus et les usages sont différents selon les supports : que souhaitons nous proposer ?
  • Quel est le projet numérique de la bibliothèque ? Équiper l'espace ne suffit pas : disposer d'un accès Internet implique un temps de maintenance et de médiation, d'animation.
  • Quelles dispositions légales ? Quelle surveillance des usages ? A l'heure du piratage, du cyber terrorisme, ou tout simplement la profusion de contenus violents ou pornographiques, il s'agit de veiller aux bons usages sans pour autant avoir à faire la police.
 La Bibliothèque Départementale de Loire Atlantique propose aux bibliothèques du réseau de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont dans les locaux de la BDLA les 29 et 30 juin 2017, dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

lundi 26 juin 2017

Animer un conte numérique

Les bibliothèques sont nombreuses à proposer des animations du type"Heure du conte". Généralement, un(e) bibliothécaire conte et anime des histoires pour enfants.
Avec le développement des tablettes apparurent des applications entremêlant histoire et interaction digitale, le tout emballé dans un univers graphique et sonore encore plus propice à l'immersion et au voyage.
Ces outils et ces supports sont parfaitement adaptés aux bibliothèques et ne nécessitent finalement qu'assez peu de moyens et de préparation.

La Bibliothèque Départementale du Maine et Loire propose aux bibliothèques du réseau de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont à Chaudefonds sur Layon le 27 juin 2017, dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mercredi 21 juin 2017

Savoir réaliser ses supports de communication

Photoshop, In Design, Illustrator, Premiere : la suite d'Adobe est depuis quelques années la référence ultime des outils de communication et de design. C'est mérité, ces logiciels sont efficaces et de qualité, mais ils ont un coût, que les bibliothèques ne peuvent souvent se permettre et sont complexes à maîtriser pour qui n'a pas suivi de formation complète.

Pourtant, une communication efficace de son service est importante pour exister dans l'ère de l'infobésité, pour informer sur ses activités et animations, ou pour être simplement visible.

Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreuses autres solutions (logiciels à télécharger ou applis en ligne) pour créer facilement et à peu de frais des visuels et supports de communication efficaces.

La Bibliothèque Départementale de l'Indre propose à ses partenaires de travailler sur cette thématique, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont à Chateauroux le 22 juin 2017 dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.