mercredi 7 décembre 2016

Prévention des risques liés à l'usage du numérique


C'est bien connu, Internet c'est le mal, la cause de tous les maux. D'ailleurs, c'était bien mieux avant. Avant l'arrivée du numérique dans nos vies devenues digitales. Avant l'infobésité, la suprématie culturelle et économique du GAFA, les cyberarnaqueurs et l'exposition de nos données privées, les trolls, le cyberharcèlement, le téléchargement illégal...

Ou alors...

Ou alors, comme tout outil, le numérique a besoin d'être maîtrisé pour être efficace et éviter les dérives. L'arrivée d'Internet dans les foyers français est après tout encore récente, sans parler des équipements numériques comme les smartphones (10 ans d'existence) ou la tablette (7 ans d'existence).

Une éducation aux écrans nécessaire

Une bonne appréhension, une éducation, tout simplement, de ces outils, leurs usages et leurs potentiels, apparait aujourd'hui nécessaire envers toutes les générations.
Cette éducation est l'affaire de tous : éducateurs, enseignants, animateurs, parents, amis.

Nous travaillerons sur des projets de sensibilisation et d'éducation à la culture numérique les 8 et 9 décembre 2016 prochains dans les locaux du CNFPT à Angers, dont les supports sont consultables sous ce lien Google Drive



mardi 29 novembre 2016

Le jeu vidéo en bibliothèque

photo by Gamesingear (Own work) [CC BY-SA 3.0 ], via Wikimedia Commons


 Le cinéma a mis près de 100 ans à entrer dans les bibliothèques, le jeu vidéo n'a pas attendu aussi longtemps. De nombreuses initiatives en France ont effectivement lieu pour faire permettre l'accès à tous à cette forme de culture à part entière, en montrer la diversité, les qualités, comme la beauté parfois, la maîtrise d’exécution souvent et le plaisir tiré à y jouer, toujours.

La Bibliothèque Départementale de Prêt du Pas de Calais propose  à ses partenaires de découvrir le jeu vidéo en bibliothèque, par le biais d'une formation du cabinet Fabienne Aumont, les Les 1 et 2 décembre 2016. Au programme : découvrir les facettes des jeux vidéo, un panorama de ceux ci et les moyens d'animer un fonds en bibliothèque. Les supports de cette formation se trouvent sous ce lien Google Drive.

mercredi 23 novembre 2016

L'offre numérique gratuite en bibliothèque

Crédit photo : Aurdur
Le numérique a dématérialisé les ressources culturelles et a également modifié notre façon de les consommer.
Aujourd'hui, ces ressources, informations, textes, musiques, vidéos, sont souvent accessibles gratuitement, via des blogs ou des services comme Youtube, Deezer ou Spotify. Pourtant, la création, la production, a toujours un coût.
Entre le téléchargement illégal, les licences libres et le streaming, comment s'y retrouver ?
Pourquoi avons nous accès gratuitement à des contenus sur Internet ? Comment sont respectés les droits d'auteur ?
Quelle est l'offre numérique gratuite qui peut être proposée en bibliothèque et comment la sélectionner ?

Pour connaitre ces ressources et les développer en bibliothèque

Le service départemental de lecture de la Charente propose  aux bibliothèques de son réseau de découvrir l'offre numérique gratuite en bibliothèque, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le 21 novembre 2017  dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

lundi 21 novembre 2016

La promotion des collections par le web

 

  Proposer des œuvres de qualité, c'est bien. Le faire savoir, c'est mieux.

Devant l'infobésité que nous propose Internet et le GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon) comment faire ressortir une œuvre qui nous semble évidente ? qui nous a marqué ? Comment faire connaitre des œuvres (trop) méconnues ? (et sortir de la formule toujours gagnante Musso/Gavalda/Coehlo/50 nuances de Grey).
Disposer de collections intéressantes ne suffit donc pas à les faire connaitre.

Les outils de communication actuels, blogs, réseaux sociaux, permettent aux bibliothèques de mettre en avant des sélections, d'exposer aux yeux du monde leurs collections. Mais comment éviter que cette mise en valeur soit tout de suite noyée dans les photos de chatons et les vidéos courtes et rigolotes de gens qui tombent ?
Réponse : En manipulant des filtres photos et des hashtags. En filmant soit même des vidéos courtes et rigolotes, qui pour autant ne manquent pas de fonds.

La Médiathèque Départementale de Vendée organise le mardi 22 novembre 2016 une journée de formation sur le thème "La promotion des collections par le web" à la Médiathèque d'Olonne sur Mer dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

lundi 14 novembre 2016

Utiliser les réseaux sociaux pour communiquer sur l'offre culturelle départementale


Crédit photo : Jason Howie
Facebook, Twitter, Snapchat, Instagram... Quels sont aujourd'hui les meilleurs réseaux pour communiquer sur son offre culturelle ? Comment les utiliser au mieux ?

A l'heure où les médias s'affolent pour Snapchat, Twitter arrête Vine et licencie du personnel pendant que Facebook se transforme involontairement en média d'information, comment s'adapter efficacement dans un monde qui change sans cesse ?

Avec quels moyens, quels outils, sur quels réseaux, à quelle fréquence :  Comment remplir les missions de communication et de valorisation de l'offre culturelle d'un territoire aujourd'hui ?


Le Conseil Général des Deux Sèvres propose de réflechir à ces questions par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le 17 novembre 2016 à Niort dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mardi 8 novembre 2016

Le livre à l'heure du numérique et d'Internet

 

 L'évolution

Les ressources numériques se développent toujours de plus en plus dans les bibliothèques, dans une volonté de suivre et de s'adapter aux pratiques des usagers.
Le livre, corps du métier, n'échappe pas à cette évolution. De nombreux établissements prêtent aujourd'hui des liseuses, mettent des tablettes à disposition sur place et réfléchissent  à la proposition de ressources en ligne, sur le modèle du PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque).

Le problème

Pourtant, le livre numérique ne constitue pour l'instant en France qu'une niche assez faible. Dans les pays anglo-saxons où il était jusqu'à présent plébiscité, il est même depuis un an en net recul au profit... du format papier !
La tablette, plus multifonction que la liseuse, s'impose dans les foyers. Mais son poids et surtout sa luminosité, peu adaptée à la lecture longue, n'en fait pas un bon support de lecture.
Au bout d'un an d'existence, le PNB est quand à lui souvent décrié par les bibliothécaires : trop cher, trop lourd, trop restreint.

L'éclairage

Dans cette jungle numérique, les bibliothécaires doivent pouvoir éclairer et guider l'utilisateur. En lui proposant des outils simples, adaptés et un catalogue complet. De plus, ils doivent contribuer à faire du livre, numérique ou non, en ligne ou pas, un objet de discussion.

Ces différents points seront détaillés lors de la formation au nom du cabinet Fabienne Aumont
"Le livre à l'heure du numérique et d'Internet" pour la BDP du Jura à Lons le Saulnier le 10 novembre 2016, dont vous trouverez les supports sous ce lien.

mercredi 12 octobre 2016

La Médiation numérique en bibliothèque


Bibliothèques et ressources numériques

Une des missions des bibliothèques est de développer et de permettre l’accès à la culture numérique, de développer la lecture publique et d’être un acteur de la littératie numérique.
Pour cela, elles sont amenées à proposer sur place des outils tels que des tablettes, liseuses, un accès Internet  wifi, des ordinateurs, des consoles de jeux vidéo. Elles élargissent également leurs fonds aux applications, logiciels et jeux.
Mais surtout, elles ne doivent pas seulement permettre leur accès libre mais animer ces nouveaux fonds.
Enfin, elles ont aujourd’hui pour mission de promouvoir l’accès aux ressources dématérialisées, via la mise en place et l’animation de portails de collections : films, musiques, ebooks.
C’est évidemment une évolution en profondeur de leur métier, qui voit s’amenuiser dans les bibliothèques les collections physiques au profit de l’aménagement d’espaces modulables d’animations.

Pour aller plus loin, ...


La Bibliothèque Départementale de la Loire Atlantique propose  à ses partenaires de travailler sur la médiation numérique en bibliothèque, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont les  13 et 14 novembre 2016 dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mercredi 5 octobre 2016

Techniques de rédaction web et d'interactions sur les réseaux sociaux

Ecrire pour Internet, que ce soit pour un site, un blog ou les réseaux sociaux, nécessite la connaissance et la maîtrise de règles, codes spécifiques et souvent implicites.
Plus encore, il s'agit à l'ère de Facebook, Youtube et Snapchat d’interagir avec les usagers, de développer avec eux un lien plus fort que celui de la livraison d'une information descendante.

La formation des 6 et 7 octotbre 2016 à la BDP du Pas de Calais à Lillers aura pour but la compréhension et l'assimilation de ces usages pour une bonne intégration en bibliothèque.
Vous pourrez trouver les supports et outils utilisés lors de cette formation sous ce lien Google Drive.

vendredi 30 septembre 2016

Valoriser ses collections en bibliothèque grâce au numérique

Comment donner l'envie ? L'envie d'avoir envie ?

Une bonne médiation, c'est pour beaucoup une histoire de plaisir que l'on souhaite partager. Devant l'infobésité que nous propose Internet, comment faire ressortir une œuvre qui nous semble évidente ? qui nous a marqué ?
Les outils de communication actuels, blogs, réseaux sociaux, permettent aux bibliothèques de mettre en avant des sélections, d'exposer aux yeux du monde leurs collections. Mais comment éviter que cette mise en valeur soit tout de suite noyée dans les photos de chatons et les vidéos courtes et rigolotes de gens qui tombent ?
Réponse : En manipulant des filtres photos et des hashtags. En filmant soit même des vidéos courtes et rigolotes, qui pour autant ne manquent pas de fonds.

La Bibliothèque Départementale d'Eure et Loir organise le mardi 4 octobre 2016 une journée d'études sur le thème des bibliothèques innovantes. A cette occasion, j'animerais pour le compte du Cabinet Fabienne Aumont un atelier intitulé "Valoriser ses collections en bibliothèque grâce au numérique" dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

samedi 17 septembre 2016

Utilisation des réseaux sociaux et développement de communautés numériques

Collage par Tanja Cappel

Personne ne peut décemment nier l'importance qu'ont les réseaux sociaux dans la société aujourd'hui. 1 français sur 2 y serai actif de façon quotidienne et pour certains, notamment les 15-35 ans, nous entendons même parler d’addiction.
Les sociétés, les marques et même les hommes politiques ont bien compris qu'ils avaient tout intérêt à y être présents, ne serai ce que pour savoir ce qui se dit d'eux.
Mais sur les réseaux sociaux, la communication au sens "traditionnel" du terme est différente : tout se gère dans l'instant, les posts doivent être quotidiens, l'implication des followers ou fans est essentielle et le rapport plus horizontal. Plus que communiquer, il s'agit véritablement de développer et d'animer une communauté. Hors, c'est un tout autre métier.

Les collectivités et services territoriaux ont elles un intérêt à être présentes sur les réseaux sociaux ? Si oui, lesquels et dans quel but ? Pour quels publics ?
Et les collectivités étant ce qu'elles sont, quelle chaîne de responsabilité pour les contenus et les réponses aux commentaires ?

Pour travailler sur ces questions, l'INSET d'Angers propose les 19, 20 et 21 septembre 2016 une formation inter-région à destination des chargés de communication des collectivités territoriales sur le thème :  "L'utilisation des réseaux sociaux et développement de communautés numériques".
Les supports de cette formation se trouvent sous ce lien Google Drive.

N'hésitez pas à formuler vos remarques et retours.

mercredi 14 septembre 2016

Développer et gérer un parc de tablettes

Les bibliothèques voient fleurir depuis quelques temps dans leurs espaces des équipements numériques divers, dont de nombreuses tablettes. "Le numérique est à la mode, adaptons nous". Mais avant de s'équiper, encore faut il se poser les bonnes questions pour faire les bons choix. En partant à l'aveuglette, le risque est grand de tomber.

Proposer un contenu inédit

Aujourd'hui, 1 tiers des foyers français est équipé d'au moins une tablette. Dés lors, pourquoi leur proposer d'en disposer ? Plusieurs raisons : En France, personne n'achète d'applications, hors les meilleurs contenus sont payants. De plus, les usages actuels des tablettes sont bien en deçà du potentiel gigantesque de cet outil multitâche. Enfin, une éducation aux écrans et à son utilisation auprès des petits passe par le conseil à donner aux parents, au même titre que la littérature enfantine.

L'accès libre ne suffit pas

C'est le premier constat en bibliothèque : mettre des tablettes en accès libre, sans accompagnement, ça ne marche pas.
La tablette a un usage très intuitif, mais la promotion de cet usage et des applications proposées nécessite une forte médiation. Ces pistes de médiation sont nombreuses : création, lecture, heure du conte, jeux, ...
Il faut donc pour développer un parc de tablettes, anticiper des ressources, humaines et matérielles, définir une orientation claire (pourquoi des tablettes ? pour qui ? avec quels moyens ?), créer un fonds d'applications et être capable de l'animer.

Pour développer un parc de tablettes en bibliothèque

La Bibliothèque Départementale des Bouches du Rhône propose  à ses partenaires une journée de formation sur le thème "Développer et gérer un parc de tablettes, animée par mes soins pour le cabinet Fabienne Aumont le 16 septembre 2016 à Marseille dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mardi 13 septembre 2016

L'offre numérique gratuite en bibliothèque


Le numérique a dématérialisé les ressources culturelles et a également modifié notre façon de les consommer. Je me souviens (forcément avec une certaine nostalgie) de mon premier CD acheté, à 3 par économie, puis des nombreux cd gravés, toujours par ce soucis d'économie.
Aujourd'hui, la musique est gratuite, comme la vidéo. Attendez ! Gratuite ? Oui, car il y a longtemps que je n'ai plus acheté de CD : j'écoute sur Deezer et visionne des vidéos sur Youtube. Pourtant, la musique a toujours un coût et la création besoin de soutien.
Entre le téléchargement illégal, les licences libres et le streaming, comment s'y retrouver ?
Pourquoi avons nous accès gratuitement à des contenus sur Internet, musique, livre, photo, vidéo ?
Comment sont respectés les droits d'auteur ?
Quelle est l'offre numérique gratuite qui peut être proposée en bibliothèque et comment la sélectionner ?

Pour connaitre ces ressources et les développer en bibliothèque

La Bibliothèque Départementale des Bouches du Rhône propose  à ses partenaires de découvrir l'offre numérique gratuite en bibliothèque, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le 15 septembre 2016 à Marseille dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

samedi 3 septembre 2016

Numérique et jeunesse en bibliothèque

Exemple de jeune adolescent épanoui et en pleine action


Génération Z

On la dit sur-connectée à Internet, voire déconnectée, mais de la réalité, la tête trop penchée vers l'écran. Qu'en est il vraiment ? (Dans un temps pas si ancien, d'autres générations s’inquiétaient de l'arrivée massive de la télévision dans les foyers)

Et en bibliothèques ?

Quel rôle doivent avoir les bibliothèques dans l'accès à la culture via les outils numériques ? Comment conseiller les enfants dans leurs choix ? Comment les aider à développer leur esprit critique ? Quels conseils donner aux parents ?
Quelles animations mettre en place autour du numérique et comment ?

Pour connaitre ces ressources et les développer en bibliothèque

La Bibliothèque Départementale du Pas de Calais propose  à ses partenaires de découvrir et de s'approprier les ressources numériques pour la jeunesse, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le 8 et 9 septembre 2016 à l'antenne de Dainville dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mardi 16 août 2016

Sériphile, serial addict ou sérimaniaque ?

Ceux qui m'ont rencontré le savent normalement assez vite : je souffre d'une grande addiction aux séries télé. Pour certains c'est un match de football, une virée en voiture, une exposition de peinture, ... moi, c'est un épisode de série.


TOP 10

Comme c'est un sujet récurrent en formation et que je l'ai promis à plusieurs stagiaires, voici une sélection de 10 séries qu'il faut, selon moi, connaitre, découvrir et/ou déguster :
  • 1. The Wire (Sur écoute en français) : La vie de policiers et de délinquants dans les basfonds de Baltimore. Souvent considérée comme la meilleure série de tout les temps et je ne dis pas le contraire.
  • 2. Game of Thrones : géopolitique, sexe, violence, pervers sadiques, femmes fortes et dragons : que demander de plus ?
  • 3. The Walking Dead : Plus qu'une simple histoire de zombies et d'horreur, l’intérêt de la série repose dans la tentative désespérée de ce petit groupe de rester des êtres civilisés et humains.
  • 4. Man Seeking Woman : un humour ultra référencé, moderne, parfois cru et souvent délirant
  • 5. Mr Robot : Immersion dans l'esprit (très) dérangé d'un hacker de génie pas tout seul dans sa tête mais prêt à faire des efforts.
  • 6. The Leftovers : 6% de la population mondiale disparait soudainement. comment continuer à vivre ? quelles certitudes reste t'il ? Puissant, intriguant, bouleversant ... en un mot : énorme.
  • 7. Master of none : souvent fin, intelligent, un humour qui ne cherche pas la chute à tout prix mais la reflexion en toute détente.
  • 8. True Detective saison 1 : Matthew McConaughey sublime en flic torturé, enquête sur un crime satanique. Magnifiquement interprété et réalisé, dans des décors sublimes. Éviter la saison 2 !  
  • 9. Engrenages : seule française de la sélection, cette série impeccable suit les parcours entremêlés d'une avocate prête à tout, d'un procureur prometteur, d'un juge incorruptible et d'une capitaine de police solidaire avide de justice.
  • 10. Sherlock : les aventures de Sherlock Holmes mises au goût du jour et parfaitement jouées, écrites et réalisées.

2 saisons pas plus

C'est un de mes thèmes de prédilection: les bonnes idées ne résistent pas souvent à l'épreuve du temps et l'argent peut faire de nos séries préférées des choses sans formes et oubliables. Ainsi des premières saisons qui nous auront bouleversé connaitront une lente agonie. Un phénomène que j'appelle personnellement syndrome Prison Break.
Peuvent se sentir concernées :  Homeland, House of Cards, Dexter (je me fais des ennemis souvent en la citant ici) How I met your mother (mon dieu cette horrible saison finale) , Community (magnifiques épisodes finaux de la saison 1 et 2), Braquo, ...

Combien de temps, combien de temps ?

A tester : tiii.me calculez le temps que vous avez passé à regarder une série. Ou l'on apprend par exemple que l'intégrale de Friends prend 3 jours, 14 heures et 32 minutes.

Et vous ?

Breaking Bad, Peaky Blinders, The Sopranos, 6 Feet Under, Oz, Treme, Boardwalk Empire, ... Pour quelle série craquez vous ?

mercredi 1 juin 2016

Les ressources numériques en bibliothèque



 Il y a dans ce pays, une fracture. Une fracture numérique.


Plus exactement, il en existe même aujourd’hui de plusieurs types : les connectés et les non connectés en premier lieu bien sûr mais aussi la génération Z (et le reste du monde), le traitement des femmes sur Internet, les possibilités et les usages réels, le respect de la vie privée et son exploitation, l’accès complet, gratuit et illimité à la culture et les volontés des ayant droits…
De multiples fractures, donc.

Bibliothèques et ressources numériques

Une des missions des bibliothèques est de développer et de permettre l’accès à la culture numérique, de développer la lecture publique et d’être un acteur de la littératie numérique.
Pour cela, elles sont amenées à proposer sur place des outils tels que des tablettes, liseuses, un accès Internet  wifi, des ordinateurs, des consoles de jeux vidéo. Elles élargissent également leurs fonds aux applications, logiciels et jeux.
Mais surtout, elles ne doivent pas seulement permettre leur accès libre mais animer ces nouveaux fonds.
Enfin, elles ont aujourd’hui pour mission de promouvoir l’accès aux ressources dématérialisées, via la mise en place et l’animation de portails de collections : films, musiques, ebooks.
C’est évidemment une évolution en profondeur de leur métier, qui voit s’amenuiser dans les bibliothèques les collections physiques au profit de l’aménagement d’espaces modulables d’animations.


Pour travailler sur ces questions,


La Bibliothèque Départementale du Pas de Calais propose  à ses partenaires de découvrir et de s'approprier ces outils, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le  02 et 03 juin2 016 à l'antenne de Lillers dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

vendredi 27 mai 2016

Créer des outils de communication avec des logiciels et ressources Internet gratuits


Le numérique regorge d'outils, de services et de ressources qui ne demandent qu'à être maîtrisées. Beaucoup d'entre eux ont les avantages d'être gratuits, efficaces et respectueux du droit d'auteur, via les licences libres par exemple.

La Bibliothèque Départementale du Tarn propose de découvrir et de s'approprier ces outils, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le  27 mai 2016 à la médiathèque de Réalmont dont vous trouverez le support sous ce lien Google Drive.

mardi 24 mai 2016

Animer avec des tablettes en bibliothèque

 Depuis quelques années, un nouveau support fait son apparition dans les bibliothèques et médiathèques. Au milieu des livres et des CD, souvent près des fauteuils et canapés, plat, léger, fin, fragile et mobile : la tablette trouve sa place en tant qu'outil d'accès à la culture.
Trouve sa place ? Encore faut-il la lui faire et pour cela, une modification des pratiques des bibliothécaires est parfois à effectuer.
Les conditions de mise en œuvre d'une médiation culturelle avec les tablettes restent à élaborer, tant l'outil est récent dans les espaces culturels.
Plus que le support, c'est aussi un nouveau fonds culturel à construire et à proposer : l'on parle d'applithèque.

La Bibliothèque Départementale du Tarn propose pour travailler sur toutes ces questions, une formation le  26 mai 2016 à la médiathèque de Réalmont dont vous trouverez les supports sous ce lien Google Drive.

samedi 14 mai 2016

Réseaux sociaux et développement de communautés numériques


Personne ne peut décemment nier l'importance qu'ont les réseaux sociaux dans la société aujourd'hui. 1 français sur 2 y serai actif de façon quotidienne et pour certains, notamment les 15-35 ans, nous entendons même parler d’addiction.
Les sociétés, les marques et même les hommes politiques ont bien compris qu'ils avaient tout intérêt à y être présents, ne serai ce que pour savoir ce qui se dit d'eux.
Mais sur les réseaux sociaux, la communication au sens "traditionnel" du terme est différente : tout se gère dans l'instant, les posts doivent être quotidiens, l'implication des followers ou fans est essentielle et le rapport plus horizontal. Plus que communiquer, il s'agit véritablement de développer et d'animer une communauté. Hors, c'est un tout autre métier.

Les collectivités et services territoriaux ont elles un intérêt à être présentes sur les réseaux sociaux ? Si oui, lesquels et dans quel but ? Pour quels publics ?
Et les collectivités étant ce qu'elles sont, quelle chaîne de responsabilité pour les contenus et les réponses aux commentaires ?

Pour travailler sur ces questions, l'INSET d'Angers propose les 17, 18 et 19 mai 2016 une formation inter-région à destination des chargés de communication des collectivités territoriales sur le thème :  "L'utilisation des réseaux sociaux et développement de communautés numériques".
Les supports de cette formation se trouvent sous ce lien Google Drive.

N'hésitez pas à formuler vos remarques et retours.

lundi 21 mars 2016

Le livre numérique en bibliothèque

 

 L'évolution

Les ressources numériques se développent toujours de plus en plus dans les bibliothèques, dans une volonté de suivre et de s'adapter aux pratiques des usagers.
Le livre, corps du métier, n'échappe pas à cette évolution. De nombreux établissements prêtent aujourd'hui des liseuses, mettent des tablettes à disposition sur place et réfléchissent  à la proposition de ressources en ligne, sur le modèle du PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque).

Le problème

Pourtant, le livre numérique ne constitue pour l'instant en France qu'une niche assez faible. Dans les pays anglo-saxons où il était jusqu'à présent plébiscité, il est même depuis un an en net recul au profit... du format papier !
La tablette, plus multifonction que la liseuse, s'impose dans les foyers. Mais son poids et surtout sa luminosité, peu adaptée à la lecture longue, n'en fait pas un bon support de lecture.
Au bout d'un an d'existence, le PNB est quand à lui souvent décrié par les bibliothécaires : trop cher, trop lourd, trop restreint.

L'éclairage

Dans cette jungle numérique, les bibliothécaires doivent pouvoir éclairer et guider l'utilisateur. En lui proposant des outils simples, adaptés et un catalogue complet. De plus, ils doivent contribuer à faire du livre, numérique ou non, en ligne ou pas, un objet de discussion.

Ces différents points seront détaillés lors de la formation au nom du cabinet Fabienne Aumont
"Tablettes, liseuses et e-books en bibliothèque" pour la BDP du Pas de Calais à Wimereux les 7 et 8 avril 2016, dont vous trouverez les supports sous ce lien.

mardi 8 mars 2016

Pratiques numériques des jeunes et animation multimédia en bibliothèque

Que font les jeunes sur Internet ?
Quels intérêts y trouvent ils ?
Pourquoi fréquentent ils les réseaux sociaux ? Lesquels et comment ?
Comment consomment ils des produits culturels (musique, vidéo, lecture) ?
D'ailleurs, les écrans sont ils nocifs ?

Quel est le rôle des bibliothèques dans l'éducation aux écrans ?
Doivent elles proposer des ressources numériques ?
Le jeu vidéo est il un produit culturel et a t'il sa place en bibliothèque ?
Les bibliothécaires doivent ils se transformer en animateurs et faire de leurs espaces des troisièmes lieux
Surtout... surtout... comment faire (re)venir les jeunes à la bibliothèque ????

Nous chercherons des réponses les 10 et 11 mars 2016 prochains dans les locaux du CNFPT à Angers, dont les supports sont consultables sous ce lien Google Drive.

dimanche 7 février 2016

Animer des TAP avec le numérique

Les temps d'activités périscolaires(TAP), appelés également temps péri-éducatifs (TPE) ou encore nouvelles activités périscolaires (NAP) permettent aux élèves de maternelle et de primaire de découvrir des pratiques diverses (sports, bricolage, ...) à mi-chemin du cadre scolaire et personnel.
De nombreuses communes proposent également lors de ces temps une sensibilisation aux pratiques numériques.

Hors, le champ des possibles avec les outils numériques est désormais très vaste : photo, vidéo, son, dessin, programmation, fabrication numérique, jeux vidéo, ... Pour un animateur, proposer des activités numériques en TAP peux être un choix difficile.

De plus, mettre en place efficacement ce type d'ateliers nécessite beaucoup de préparation. Le mieux est généralement d'établir une fiche et un scénario pédagogique, des objectifs, de définir les responsabilités en cas de problème...
Pour ne pas, le jour venu, se retrouver avec des ordinateurs déchargés ou manquants, des enfants impatients et un animateur dépité.

Les 10-11 février et 11 mai prochain, le CNFPT d'Angers organise une session de formation à l'intention d'animateurs souhaitant mettre en place des TAP incluant du numérique. Les différents supports de cette formation sont consultables sous ce lien Google Drive. Vous y trouverez notamment un grand nombre d'exemples d'ateliers réalisables en TAP. N'hésitez pas à vous servir :-)

jeudi 28 janvier 2016

Blogs, fils RSS, wikis, réseaux sociaux : outils web au service des bibliothécaires et des bibliothèques


Tumblr, Blogger, Wordpress, Wikis... Quels sont aujourd'hui les meilleurs outils de publication sur Internet pour une bibliothèque ? Comment les utiliser au mieux ?

A l'heure où les flux RSS tarissent au profit de Twitter, comment effectuer une veille professionnelle efficace dans un monde qui évolue sans cesse ?

Alors que Facebook voit son nombre de connexions quotidiennes diminuer régulièrement, les bibliothécaires ont ils vocation à représenter leurs structures sur les réseaux sociaux et à y animer une présence ?

Toutes ces questions trouveront leur réponse à la délégation régionale du CNFPT à Angers les 3 et 4 février 2016 dont vous trouverez les supports sous ce lien Google Drive.


dimanche 17 janvier 2016

Ecrire pour Internet en bibliothèque

Ecrire pour Internet, que ce soit pour un site, un blog ou les réseaux sociaux, nécessite la connaissance et la maîtrise de règles, codes spécifiques et souvent implicites.
La formation des 18 et 19 janvier 2016 à la BDP du Pas de Calais à Dainville aura pour but la compréhension et l'assimilation de ces usages pour une bonne intégration en bibliothèque.
Vous pourrez trouver les supports et outils utilisés lors de cette formation sous ce lien Google Drive.

dimanche 10 janvier 2016

Les pratiques numériques des jeunes et l'animation multimédia en bibliothèque

Que font les jeunes sur Internet ?
Quels intérêts y trouvent ils ?
Pourquoi fréquentent ils les réseaux sociaux ? Lesquels et comment ?
Comment consomment ils des produits culturels (musique, vidéo, lecture) ?
D'ailleurs, les écrans sont ils nocifs ?

Quel est le rôle des bibliothèques dans l'éducation aux écrans ?
Doivent elles proposer des ressources numériques ?
Le jeu vidéo est il un produit culturel et a t'il sa place en bibliothèque ?
Les bibliothécaires doivent ils se transformer en animateurs et faire de leurs espaces des troisièmes lieux
Surtout... surtout... comment faire (re)venir les jeunes à la bibliothèque ????

Toutes ces questions et bien plus encore trouveront leurs réponses lors de la formation des 14 et 15 janvier 2016 prochain dans les locaux du CNFPT à Angers, dont les supports sont consultables sous ce lien Google Drive.