mardi 13 novembre 2018

Ta bib tu filmeras, le montage tu maîtriseras, sur Youtube tu publieras


Avec 11% du trafic Internet mondial et 1,9 milliards d'utilisateurs uniques par mois, Youtube est LE service de streaming vidéo le plus incontournable. Surtout, avec ses 400h de vidéos envoyées par minute et la facilité d'utilisation des outils de captation, Youtube permet à chacun de devenir un créateur et un diffuseur de contenus.


La Médiathèque Départementale de Seine et Marne propose à ses partenaires de travailler sur la création, le montage et la diffusion de vidéo sur Youtube en bibliothèque, par le biais d'une formation du Cabinet Fabienne Aumont le 15 novembre 2018 dont vous trouverez le support sous ce lien.

lundi 5 novembre 2018

Retour d’animation : Le Festival de Cannes… Mais des Mauges


Vendredi 26 octobre 2018 avait lieu au cinéma de Chemillé en Anjou une soirée un peu particulière :  la 4ème cérémonie du Festival de Cannes… Mais des Mauges : Un concours de courts métrages réalisés par des jeunes des Mauges (une communauté d’agglomération située dans le Maine et Loire, dans le triangle Nantes-Angers-Cholet).
Petit retour et recette de ce projet.
Le groupe de jeunes de Montrevault-sur-Evre recevant le prix de la meilleure fiction

Participants au projet : 

Les services jeunesse de la commune de Montrevault-sur-Evre, des centres sociaux Indigo, Val’Mauges, Evre et Mauges, Rives de Loire, du Chemillois et le Cybercentre de Beaupréau en Mauges.

Contexte de l’action :

Début 2014, les animateurs des Cybercentres de Beaupréau en Mauges et de Chemillé réalisaient régulièrement et séparément des vidéos (reportages, fictions, stop motion) et constataient un engouement pour ce support de la part des jeunes.
La question s’est posée de valoriser les différentes créations lors d’un évènement commun. Un appel auprès des autres acteurs associatifs de la jeunesse du territoire fut lancé et reçu avec enthousiasme.
Lors de la première rencontre organisée, l’idée a vite émergée d’organiser une soirée de projection des différentes réalisations de la saison sous la forme d’une parodie de festival de cinéma : tapis rouge, paparazzis, agents de sécurité, invités d’honneurs… Mais dans les Mauges, territoire rural s’il en est. L’idée était donc de prendre le contrepied d’un évènement solennel, et de le faire à fond.
« Sans jamais se prendre au sérieux, nous avons fait les choses sérieusement » Yann
Réunion de préparation du Festival

Objectifs de l‘action :

Les objectifs sont multiples :

  •           Sensibiliser les jeunes à la vidéo, les éduquer aux médias et à l’image
  •           Les faire travailler en groupe, faire émerger pourquoi pas des vocations
  •           Valoriser les productions des jeunes et leurs initiatives
  •           Faire connaitre les différents acteurs de la jeunesse sur le territoire

Définition de l'action

Tout au long de l’année, (mais surtout l’été), des ateliers de productions audiovisuelles sont proposés ou encouragés par les différents acteurs de la jeunesse des Mauges.
Lors des vacances de la Toussaint, fin octobre, les différentes productions sont projetées dans un cinéma local.
A la fin des projections, le public se retire dans une salle attenante pour un pot festif pendant que le jury délibère. Le public revient ensuite dans la salle de projection et le jury remet les différents prix :
  •           Un prix par catégorie (documentaire, film d’animation, fiction, …)
  •           Un prix d’interprétation
  •           Un prix du scénario
  •           Un coup de cœur du jury
  •           La Palme d’or

Détails :

Des réunions entre les différents organisateurs du festival ont lieu dès le début de l’année afin de déterminer le lieu et la date de la cérémonie et de préparer la communication du projet : aux équipes d’animateurs, aux autres collègues et partenaires locaux.

Des affiches et flyers sont ensuite réalisées et distribuées auprès des jeunes.


L'affiche de ce 4ème Festival


Pour la réalisation des productions, le Cybercentre de Beaupréau en Mauges propose du prêt de matériel photo et vidéo aux partenaires n’étant pas équipés. Il peut également accompagner et former les animateurs à l’utilisation de ce matériel, aux techniques de réalisation et au montage.

Un mois avant la cérémonie, toutes les vidéos sont réceptionnées par la commune organisatrice de la soirée pour envoi au cinéma partenaire.

Un mois également avant la cérémonie, des invitations avec coupons réponses sont remises aux participants des productions réalisées, indiquant la possibilité de venir avec 5 personnes. Les salles de cinéma locales ont généralement une capacité de 200 personnes, il s’agit de maîtriser le nombre de places.




L'invitation officielle aux nominés


Pour l’organisation du pot, les collègues animateurs jeunesse et autres partenaires peuvent être sollicités : préparation de cocktails sans alcool, gâteaux, décoration de la salle. Il faut également trouver 4 ou 5 personnes pour faire le service… en costume de serveur bien évidemment.
Une animation est organisée lors du pot. Cette année, un fond vert était disposé sur un mur et une tablette sur trépied permettait de prendre une photo avec en incrustation la colline d’Hollywood.


Pour l’animation de la soirée, l’idéal est de faire appel, comme pour les 3 dernières cérémonies, à des groupes de jeunes d’ateliers théâtre, en les briefant bien. A défaut, un ou plusieurs animateurs d’espace assurent ce rôle.
Les 3 présentatrices de la soirée briefées par leur prof de théâtre et Matthieu, l'un des organisateurs
Les présentatrices en situation


Les productions sont diffusées par catégories. A la fin de celles-ci, les nominés présents dans la salle sont invités à monter sur scène présenter leur projet. 2 questions leur sont posées : Pourquoi ont-ils choisi ce thème / ce type de vidéo ? Que retirent ils de cette expérience ?

Pour la constitution du jury, chaque service est chargé de trouver 1 ou 2 membres : un adhérent, un élu, un administrateur, un jeune passionné de cinéma, un bibliothécaire, …
Un dossier de notation des vidéos (disponible ici) est remis aux membres du jury au début de la cérémonie. Un organisateur les accompagne tout le long de la soirée pour répondre à leur question et les briefer lors des délibérations.
« L’aspect compétition du festival est accessoire : ce qui compte, c’est que les jeunes soient fiers d’eux et heureux d’avoir participé. » Esteban
En ce qui concerne les prix, chaque espace est chargé d’en créer un, au choix. Il faut que ce prix soit original et un peu loufoque (une canne à pêche, une palme de plongeur, une canette de soda, bombés à la peinture dorée et montés sur socle par exemple).
Les vainqueurs de la Palme d'or



Lors de la soirée, chaque animateur a un rôle bien précis : placer les spectateurs, encadrer les présentateurs, accompagner les jurys, organiser le pot, accompagner les techniciens du cinéma, jouer les agents de sécurité, photographe, …


Tapis rouge, cordon de sécurité et Matthieu pour le service d'ordre à l'entrée


Le timing de cette 4ème édition était le suivant :
  • 20h00 : accueil des spectateurs, photo call des nominés
  • 20h30 : début de la cérémonie, projection des 12 productions en compétition et présentation des projets par les nominés présents
  • 22h00 : pot
  • 22h30 : remise des prix
  • 23h00 : fin de la soirée et rangement

Dans la semaine qui suit la cérémonie, des photos de la soirée sont diffusées sur la page Facebook du Festival et les productions sur la chaîne Youtube 



Lieu :

Il change chaque année, l’idée étant que toutes les communes participantes aient l’occasion d’accueillir la cérémonie. Sur Mauges Communauté, il existe à ce jour 4 cinémas associatifs. Ces cinémas se prêtent avec plaisir et gratuitement au jeu du festival. La cérémonie est donc organisée à tour de rôle dans ces 4 cinémas.
« Pas de cinéma, pas de festival » Matthieu


Moyens humains :

En général, un animateur par espace. Mais encore une fois, il s’agit d’un travail d’équipe et de partenariat : tout le monde peut être impliqué. Le temps de travail dépend aussi de l’investissement que chacun veut donner au projet : certains sont très actifs sur les ateliers, d’autres sur le fonctionnement de la soirée.
En terme de compétences, l’animateur du Cybercentre de Beaupréau en Mauges peut former, accompagner et conseiller les animateurs qui en font la demande.


Moyens matériels :

Ils varient selon les espaces, mais au moins 1 caméra ou appareil photo hybride / reflex vidéo, 1 trépied, 1 micro et 1 logiciel de montage sont nécessaires.
Le Cybercentre de Beaupréau en Mauges peut prêter tout le matériel nécessaire et former à son utilisation.

Évaluation :

Le nombre de vidéos réalisées, de nominés présents dans la salle le soir de la projection, vues et commentaires sur les réseaux sociaux et la motivation des jeunes à renouveler l’expérience… ou pas.

Avantages, limites de l’action :

La satisfaction des participants est évidente et les retours ont été particulièrement positifs cette année.

Le timing était serré et de ce fait, la remise des prix a été jugée trop rapide par certains : les gagnants ont récupérées leurs prix et ont été invités à redescendre directement. A l'avenir, il faudra veiller à leur laisser plus de temps.

Une 5ème édition devrait logiquement voir le jour l'an prochain, cette fois ci à Beaupréau en Mauges.
Pensez à y réserver vos places ;-)